//
Diagnostic littéraire

Le coût de cette prestation de conseil littéraire est fixé en moyenne à 450 euros pour un roman de 150 à 250 feuillets (1 feuillet = 1500 signes espaces compris) ou pour un scénario de 90 à 120 feuillets. Le tarif de nos diagnostics – minimum de 300 euros – est modulé en fonction de la longueur du texte. Il est majoré au-dessus de 250 feuillets (375000 signes espaces compris), mais évidemment minoré pour les romans de moins de 150 feuillets (225000 signes espaces compris), les nouvelles et les textes inachevés, les scénarios de courts-métrages. Après avoir consulté notre page de Questions-Réponses, ne pas hésiter à nous contacter pour affiner le devis.

Votre paiement, de 450 € en moyenne, rémunère :

• Le travail de lecture
• Le travail d’évaluation
• Le travail didactique d’aide à l’écriture qui précise les éléments à développer, à mieux maîtriser ou à supprimer
• La mise en forme de cette analyse, aboutissant à un rapport de synthèse de 5 pages qui vous sera remis
• Les frais de gestion de votre dossier

En quoi consiste exactement le diagnostic littéraire ?

• C’est d’abord un avis porté sur le choix du sujet et sur l’angle que vous avez adopté pour le traiter.
• C’est également un avis sur le choix du genre littéraire (est-il le plus approprié ?)
• Sur la clarté du propos
• Sur le style (sa correction, sa richesse, son originalité)
• Sur les personnages (sont-ils assez authentiques, assez différenciés ?), leur évolution et leur psychologie.

Le diagnostic littéraire sera pour vous un outil de travail précieux : il vous précisera le genre de défauts propres à votre texte et les qualités à développer. Ce travail de synthèse critique suffit souvent pour remettre l’auteur sur les bons  »rails », sans avoir recours aux autres prestations proposées par Rue des Auteurs.

Nous contacter

 Alternative à la prestation de diagnostic littéraire : le Flash texte

Inscription / Login

La Rue est à vous

- Ecrivains confirmés : les éditeurs n'ont pas toujours le temps ni les effectifs nécessaires pour bien s'occuper de vous. C'est-à-dire pour bien vous accompagner dans votre travail de création, en vous aidant - à quelques moments-clé - à prendre certaines décisions dans vos choix d'écriture. Vous auriez besoin d'un coach ou d'un sparring partner éditorial, bref : d'un interlocuteur attentif et efficace. Hélas...

- Auteurs débutants : ne gâchez pas vos chances en proposant aux éditeurs un texte sur lequel vous n'avez aucun recul, hormis l'avis d'un ou deux proches acquis d'avance à votre cause. Il vous faut une évaluation objective de votre texte, afin que vous puissiez apporter les modifications nécessaires (légères ou non) avant de l'envoyer aux maisons d'édition. Vous n'aurez qu'une cartouche, peaufinez-la...

Feuilletez le Mag Litt’

Archives